Les 10 actualités artistiques 2017 à retenir

Articles d'art

Art Général / Articles d'art 15 Views

Avant de commencer une nouvelle année toujours plus artistique, KAZoART vous propose de clore 2017 en beauté. Rétrospectives, nouveaux musées, ventes aux enchères… 2017 a bien été placée sous le signe de l’Art ! Retour sur 10 actualités du monde de l’Art à retenir absolument…

1. L’ouverture du Louvre Abu Dhabi

louvre abu dhabi

Parmi les actualités artistique de l’année, l’inauguration du Louvre Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis est sans doute la plus marquante. Imaginé par l’architecte Jean Nouvel, le bâtiment a marqué les esprits grâce à son exceptionnelle coupole. Premier musée hors de l’Hexagone à porter le nom du Louvre, ce nouveau lieu fait la part belle aux échanges culturels. Sa collection est constituée d’œuvres d’Art de la Préhistoire à l’époque contemporaine, provenant des quatre coins du monde, proposées aux visiteurs par le biais d’une muséographie innovante. Retour sur son inauguration le 8 novembre 2017 !

2. La rétrospective Irving Penn au Grand Palais

irving Penn

Nous vous en avions parlé sur KAZoART : l’exposition Irving Penn au Grand Palais, qui s’est ouverte le 21 septembre et se prolonge jusqu’en 2018, est un très bel événement parisien. Les photographes (surtout de mode !) ont en effet rarement de telles rétrospectives : 2017 est une belle année pour eux puisque Walker Evans a aussi eu droit à la sienne au Centre Pompidou d’avril 2017 à août 2017.

3. Le cadeau de Jeff Koons à la ville de Paris

jeff koons

Simulation grandeur nature du « Bouquet de tulipes » de Jeff Koons

L’affaire du cadeau empoisonné de l’américain Jeff Koons à la ville de Paris a débuté en 2016 pour se poursuivre sur toute l’année 2017, la question n’étant toujours pas entièrement réglée. Rappel : fin 2016, le controversé Jeff Koons offre à la capitale une sculpture de 11 mètres, « Bouquet de Tulipes », en hommage aux victimes des attentats de 2015. Seulement, l’œuvre doit être intégralement construite, ce qui nécessite près de 3,5 millions d’euros, non fournis par l’artiste… La polémique était lancée !

4. La rétrospective David Hockney

david hockney

David Hockney devant son œuvre « L’arrivée du printemps »

Le peintre anglais hyperréaliste David Hockney a été gâté en 2017… Il a eu droit à une grande rétrospective, de son vivant, qui s’est tenue dans son pays d’origine à la Tate Britain jusqu’en mai 2017, puis au Centre Pompidou jusqu’en octobre. David Hockney a d’ailleurs tellement apprécié l’accrochage de ses œuvres à Paris qu’il a offert en septembre une immense toile au Musée d’Art Moderne, « L’arrivée du printemps à Wolgate, East Yorshire », estimée à 25 millions d’euros.

5. Le record de vente d’une toile de Léonard De Vinci

salvator mundi

L’événement a fait grand bruit ! La vente de tableaux du maitre Léonard de Vinci est déjà en soit un fait très rare. Mais la vente aux enchères organisée en novembre par Christie’s pour la toile « Salvator Mundi » s’est révélée encore plus spectaculaire en raison du prix de la vente. En effet, la toile a été adjugée pour un montant de 450,3 millions de dollars, et devient donc l’œuvre la plus chère du monde. Peinte aux alentours de 1500, « Salvator Mundi » n’a été authentifié comme peinte de la main de De Vinci qu’en 2005. Elle prendra ses nouveaux quartiers dans le non moins célèbre Louvre Abu Dhabi.

6. L’ouverture du Zeitz MoCAA en Afrique du Sud

mocaa

MoCAA, vues extérieure et intérieure

L’Afrique du Sud a inauguré le 22 septembre 2017 un tout nouveau musée : le Zeitz MOCAA, qui devient le plus grand musée d’Art Contemporain du continent africain. Le nouveau venu au Cap s’est installé dans un ancien silo à grain et dispose d’une surface d’exposition de 6000 m2. Il accueille pour le moment uniquement la collection de l’homme d’affaire allemand Jochen Zeitz. Le MoCAA affiche clairement son ambition de devenir un musée d’envergure internationale, et d’attirer dans ses salles toutes les populations.

7. Domestikator à Paris

Sans_Joep

Pas une année ne se passe sans qu’une œuvre installée en extérieur à Paris ne fasse parler d’elle. C’est en octobre que le Louvre refuse d’exposer dans les jardins des Tuileries l’œuvre monumentale du néerlandais Joep Van Lieshout, intitulée « Domestikator ». Proposée dans le cadre du parcours Hors-les-murs de la Fiac, le Louvre avance que la sculpture « risque d’être mal perçue par notre public traditionnel du jardin des Tuileries ». L’œuvre de 12 mètres de haut sera finalement exposée sur le parvis du Centre Georges Pompidou du 19 au 22 octobre. L’affaire rappelle évidemment le scandale de « The tree » de Paul McCarty, installée sur la Place Vendôme en 2014 et associée à un sex-toy…

8. L’ouverture des Musées Yves Saint-Laurent (Paris et Marrakech)

7296900_dsc-8532_1000x625

Décidément, 2017 aura été l’année des nouveaux musées. L’automne voit l’ouverture non pas d’un, mais de deux musée en l’honneur du créateur de mode Yves Saint-Laurent. Le premier, créé par la Fondation Pierre Bergé, a ouvert ses portes en octobre dans un hôtel particulier du 16e arrondissement de Paris. Il rend hommage au célèbre couturier à travers dessins, photos, une reconstitution de son atelier mais aussi des pièces emblématiques telles que le smoking.

157965_8c92d72eca27d0e025a02ac70e437b79.jpg,1440

En parallèle, un second musée a été inauguré à Marrakech au Maroc, pays dont Yves Saint-Laurent était tombé amoureux. Le musée-villa s’étend sur plus de 4000 m2, sans compter les magnifiques jardins Majorelle tout proches.

9. Rauschenberg au MoMA

rauschenberg

Du 21 mai au 17 septembre s’est tenue au MoMA de New York une exposition d’art américain exceptionnelle : la première rétrospective de Robert Rauschenberg (1925 – 2008) au 21e siècle. Plus de 250 peintures, sculptures, dessins, photographies, vidéos, ont été rassemblés pour proposer un aperçu de plus de six décennies de création. Ses échanges d’idées et ses inspirations sont également représentées grâce à l’accrochage des œuvres de ses amis : Cy Twombly, Jasper Johns, John Cage, ou encore Trisha Brown.

10. Palme d’Or à Cannes pour « The Square »

The Square

Le cinéma aussi a sa place dans les actualités artistiques. A la surprise générale, le film « The Square » du suédois Ruben Östlund a remporté la Palme d’Or lors du Festival de Cannes 2017. Le film, qui a divisé la critique, se penche sur le monde de l’Art contemporain en racontant l’histoire d’un conservateur de musée et de l’installation au Musée d’Art contemporain de Stockholm d’une œuvre conceptuelle intitulée « The Square ». Un film plein d’humour qui fait réfléchir sur la nature de l’Art…

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !


Comments